Co-auteur de l'ouvrage "Terreur dans l'hexagone" avec Gilles Kepel, Antoine Jardin estime que l'attentat de Nice correspond à un mode opératoire extrêmement difficile à déjouer par les services de renseignement. Selon le chercheur, "l'enjeu est de savoir comment la société française va se défendre pour rester démocratique face à un groupe qui cherche à déstabiliser l'Etat, les institutions et la confiance envers leurs représentants."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info