Jérémy était sur la plage de Nice pour le feu d’artifice. Il raconte : "On a commencé à entendre des cris. Les gens ont commencé à courir et on a été pris dans cette marée humaine. Une fois dans les ruelles, c’était la panique la plus totale. On essayait d’appeler nos proches qui n’étaient pas présents sur place pour qu’ils regardent les infos et qu’ils nous indiquent où passer. Personne n’a réalisé, on a d’abord cru que c’était un accident. A aucun moment on s’est dit que c’était un attentat". Au lendemain de l'attentat, il précise : "On a eu de la chance mais on pense surtout aux proches des victimes".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info