Autorisation provisoire pour la soupe populaire dans le centre-ville

Publié le 2 juillet 2014 à 18h12
Autorisation provisoire pour la soupe populaire dans le centre-ville

SOCIAL – La communauté Emmaüs de la Pointe-Rouge s’est entretenue lundi avec la maire des 1er et 7ème arrondissements pour la mise en place de distribution de repas sur le square Léon Blum dans le centre-ville. Un début d’accord a été trouvé.

Après la crispation, le consensus. Une semaine après avoir vivement critiqué le refus de la mairie du 1/7 de donner une autorisation d’occupation de l’espace public sur le square Léon Blum pour la distribution de repas aux SDF à midi, la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge a obtenu un début de réponse de la part de la maire de secteur.

De 7h30 à 9h30, les petits-déjeuners pourront toujours être servis. Durant l’été, les déjeuners aussi. Mais à la rentrée, en septembre, le camion vert de la communauté devra trouver un autre espace pour servir le repas du midi. Deux propositions ont été faites à l’issue d’une réunion en mairie de secteur lundi soir : le bas des allées Gambetta ou la place des Marseillaises au pied de la gare Saint-Charles.

Une "revitalisation" du square

"Nous choisirons un lieu adapté, visible pour que les personnes en difficulté gardent leurs habitudes", assure la maire de secteur UMP, Sabine Bernasconi. "Il est compliqué de changer les habitudes des personnes qui bénéficient des repas, rappelle Kamel Fassatoui, responsable de la communauté de la Pointe-Rouge. Mais nous sommes ouverts, pas intransigeants".

Au cours de l’entretien, Sabine Bernasconi a justifié cette mesure de déplacement du camion en septembre afin de "revitaliser" la place. L’élue souhaite la tenue d’événements culturels sur le square. "Ça serait compliqué de demander au camion de se déplacer à chaque fois", précise-t-elle. Une nouvelle réunion entre la mairie et Emmaüs est prévue en septembre.
 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info