Avec plus de 15.000 fans et un nourrisson sauvé, la préfecture des Alpes-Maritimes brille sur Facebook

Le service METRONEWS
Publié le 24 août 2015 à 16h50
Avec plus de 15.000 fans et un nourrisson sauvé, la préfecture des Alpes-Maritimes brille sur Facebook

BUZZ – La préfecture des Alpes-Maritimes a permis de retrouver et soigner un bébé grâce à un message posté sur sa page Facebook vu plus de 450.000 fois.

Rihanna doit peut-être la vie à un message de quelques lignes posté par la préfecture des Alpes-Maritimes sur sa page Facebook. Ce 13 août, les pédiatres de l'hôpital Lenval, à Nice, ont sous les yeux les résultats alarmants d'examens pratiqués sur ce bébé, né moins de deux semaines plus tôt. "Personne n'arrivait à joindre les parents, alors, en accord avec le directeur général de Lenval j'ai proposé au préfet de se faire l'écho de l'alerte sur notre page Facebook" raconte à metronews la chef du bureau de la Communication interministérielle et des Relations Publiques de la préfecture, qui anime cette page Facebook .

A 16h13, le message est en ligne. Aussitôt, il est liké, commenté et partagé des milliers de fois. Le buzz est aussi puissant qu'efficace : plus de 150.000 personnes voient ce message en quelques heures. "Parmi les internautes atteints, la photographe de la maternité qui retrouve le numéro de portable de la maman qu’elle avait conservé, et contacte alors immédiatement les urgences" révèle le blog du Service d’Information du Gouvernement . Les parents se rendent à l'hôpital, leur bébé est soigné !

Première préfecture "2.0"

A 23h34 la préfecture annonce la bonne nouvelle à ses "fans" : "La petite Rihanna a été prise en charge ce soir. Merci infiniment à toutes et tous pour votre mobilisation […] Merci… et partagez s'il vous plaît autant que pour l'alerte… que toutes celles et ceux qui ont contribué à cette bonne nouvelle puissent en être informés".

"C'est un vrai succès pour notre page Facebook, qui avait déjà eu une grosse audience en juin au moment du Mud Day de Nice ou encore en novembre 2014 où nous communiquions heure par heure sur les intempéries ", se souvient la "community manager". "Dès son arrivée, le préfet Adolphe Colrat a voulu que nous développions cette page. Nous publions chaque jour trois ou quatre textes courts et impliquant, toujours accompagnés de photos. L'objectif est d'informer les citoyens et de valoriser le travail des différents services, mais aussi de développer un outil de communication de crise et d'alerte. C'est ce qui s'est passé avec la petite Rihanna". Aujourd'hui la page Facebook de la préfecture des Alpes-Maritimes compte plus de 15.000 fans, ce qui en fait la première de France.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info