Karim Benzema estimait mercredi dernier que Didier Deschamps ne l'avait pas sélectionné pour participer à l'Euro parce qu'il avait "cédé à une partie raciste de la France". Ces propos ont choqué et ont fait réagir jusqu'au chef de l'État. Mais pour Rost, le président du collectif "Banlieues actives", le joueur a eu raison de s'exprimer ainsi.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info