Agée de 39 ans, Anne est porteuse d’une mutation génétique responsable de cancers très agressifs, comme celui qui a emporté sa mère. Elle s’est fait opérer par un robot pour subir une ablation des seins. Pour la première fois, une équipe française a utilisé un robot pour effectuer une mastectomie. Grâce au robot, les séquelles sont beaucoup moins visibles. 35 interventions ont été autorisées par l’Agence française du médicament. Une avancée importante pour les femmes atteintes du cancer du sein.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info