Cannes : le DJ dealer cachait une Kalach

Le service METRONEWS
Publié le 12 décembre 2014 à 9h49
Cannes : le DJ dealer cachait une Kalach

FAIT DIVERS – Le jeune homme a été condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis pour trafic de drogue et détention d'arme.

Il échappe pour l'instant à l'incarcération mais peut dire adieu aux soirées cannoises. Maxime, un DJ habitué des clubs de la cité des festivals, a été condamné ce jeudi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Grasse à trois ans de prison dont deux avec sursis, cinq ans d'interdiction de séjourner dans la région cannoise et 2.000 euros d'amende, rapporte Nice-Matin .

Il n'ira cependant pas derrière les barreaux, bénéficiant d'un aménagement de peine, ce qui ne l'a pas empêché de fondre en larmes à l'énoncé du jugement.

L'arme n'était pas en état de marche

Le jeune homme, jusqu'alors sans casier judiciaire et inconnu des services de police, avait été interpellé lundi par des gendarmes de la brigade de recherches de Cannes dans le cadre d'un coup de filet.

Toujours selon Nice-Matin, il revendait régulièrement du cannabis et de l'ecstasy mais possédait également, en toute illégalité, une Kalachnikov AK 47 à son domicile du Suquet. L'arme aurait été achetée sur un site internet Allemand. Elle n'était pas en état de marche mais, selon le quotidien local, "pouvait être remilitarisée".


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info