Casino ou musée ? L’avenir du J1 en question lors du dernier conseil municipal de 2014

Le service METRONEWS
Publié le 14 décembre 2014 à 13h10

POLITIQUE - Le conseil municipal se réunit pour la dernière fois de l'année ce lundi. Plus de 200 points sont à l'ordre du jour. Parmi eux, les requalifications du J1 et de l'ancien siège de la SNCM, et le renouvellement du contrat local de santé.

Dernières prises de bec de l’année pour le conseil municipal marseillais. Quelque 250 délibérations sont débattues ce lundi matin. Metronews, vous résume les points chauds.

La ville veut le J1

Il a accueilli des expos en 2013 sur le front de mer de la Joliette. Fort de son voisinage avec le MuCEM, le J1 a un potentiel énorme. Cet ancien hangar, propriété du grand port maritime, pèserait autour de 15 millions d'euros. Quel visage aura le nouveau J1 ? L’adjoint UMP au maire délégué aux grands projets évoque diverses pistes : "casino, aquarium, musée naval", pourquoi pas "une base d’accueil pour yachts de grande plaisance" voire même "un night-club". Concernant le projet de base navale, il avait été étudié par le passé sans que le grand port n’y donne suite. Signe du pouvoir attractif du site, l’adjoint Gérard Chenoz révèle que des "investisseurs étaient alors prêts à mettre 150 millions d'euros sur la table".

Les nouvelles vies du siège historique de la SNCM

Autre mue en question, l’ancien bâtiment de la société nationale Corse Méditerranée, situé juste en face du J1. Si l’enseigne est toujours présente sur la façade, les bureaux de la SNCM ont déménagé depuis un an à Euromed. D’ici à 2018, la requalification de l’imposante bâtisse déboucherait sur d’importants espaces de bureaux, des commerces, un parking, un hôtel et des logements. Les travaux devraient commencer l’année prochaine.

Renouvellement du contrat local de santé

Fruit d’un premier partenariat signé en 2010 avec l’agence régionale de santé qui doit être renouvelé pour une période courant jusqu’en 2016. Le Contrat local de santé (CLS) se veut comme un complément de la politique sanitaire nationale, pour répondre aux problèmes locaux. Les priorités sont donc la réduction des inégalités pour l’accès aux soins, l’accompagnement des séniors et la prise en charge des personnes handicapées ainsi que des enfants et adolescents.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info