Ce Toulousain qui passe ses vacances dans la caravane du Tour

Le service METRONEWS
Publié le 17 juillet 2015 à 11h52
Ce Toulousain qui passe ses vacances dans la caravane du Tour

CYCLISME – Guillaume Paccaud est un vrai mordu du Tour de France et surtout de sa caravane publicitaire. Depuis quatre ans il pose trois semaines de congés afin de conduire le véhicule d'un des partenaires.

Ne parlez pas à Guillaume Paccaud de lézarder en juillet sur les plages de Méditerranée ou s'envoler pour des destinations aux noms exotiques : non les vraies vacances pour ce Jurassien qui vit à Toulouse depuis 13 ans se déroulent dans la caravane du Tour.

"Tous les ans je pose mes trois semaines de congés pour être le chauffeur du responsable du dispositif Skoda sur le Tour de France", explique Guillaume Paccaud. Et cela fait quatre ans que ça dure. "C'est une vraie aventure sur le plan humain. Il y a également la joie de se lever tous les matins, de traverser différents paysages et de voir la joie des gens sur les bords de la route!"

"Mes vacances à moi"

Même s'il reconnaît que sa mission avant le passage des coureurs requiert de la vigilance et le sens de l'anticipation, Guillaume Paccaud est affirmatif. "Ces trois semaines, ce sont mes vacances à moi !".

Rédacteur dans l'aéronautique pour Airbus, il met à jour les documentations sur les avions, ce célibataire de 35 ans explique que sa passion pour le Tour de France et sa caravane remonte à son enfance.

L'Euro de basket et de football dans le viseur

"Je passais l'été dans le Jura chez mes grands-parents qui étaient de vrais passionnés de cyclisme, quand le Tour passait dans la région on le regardait passer au bord de la route. Plus que la course en elle-même et les cyclistes, j'adorais voir passer la caravane et récolter les objets publicitaires".

A mi-course (les coureurs arriveront sur les Champs Elysées prévue le 26 juillet) Guillaume pense déjà à repartir sur la Grande Boucle et pourquoi pas à participer à d'autres événements sportifs. "Cela m'a donné l'idée de m'investir sur d'autres compétitions en tant que bénévole sur l'Euro de basket en septembre 2015 en France ou l'Euro de football en 2016 ". Pas certain que tous les congés de Guillaume y suffiront !

LIRE AUSSI >> Yannick le Saux : des terrains de la ligue 2 au 2 CV de la caravane Cochonou


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info