C'est parti pour le tournage de "Marseille" avec Gérard Depardieu

Le service METRONEWS
Publié le 31 août 2015 à 14h31
C'est parti pour le tournage de "Marseille" avec Gérard Depardieu

SERIE – Ce sera l’un des événements du printemps prochain à Marseille. Réalisée par Netflix, le tournage de la série "Marseille" avec Gérard Depardieu et Benoît Magimel vient tout juste de débuter à l’hôtel de ville.

"Silence, ça tourne". Mystérieux, attendu, le tournage de la toute nouvelle série de Netflix baptisée " Marseille " vient de débuter lundi matin. Pour les premières prises, la production a posé ses caméras à l’hôtel de ville sur le Vieux-Port et la place Bargemon plus précisément. C’est là, dans les sous-sols de la mairie, dans l’hémicycle du conseil municipal, que les premières scènes de la série ont été tournées. Et ce en toute discrétion.

Devant les grandes portes vitrées, un vigile refuse l’accès. Rapidement rejoint par un membre de la production inquiet de voir des images diffusées dans la presse. Tout juste apprend-on qu’une centaine de techniciens est à pied d’œuvre depuis 6 heures du matin à l’intérieur pour tout mettre en place. Rue de la Loge, à proximité du lieu de tournage, de grandes tables attendent les équipes pour le déjeuner. Bien garés, des camions aux vitres teintées attendent eux les acteurs.

Gérard Depardieu aperçu sur son scooter

Ici et là, des figurants font des allers retours entre les scènes, mais aucune trace de Benoît Magimel, Nadia Farès et surtout de la star Gérard Depardieu. "Ah si, moi je l’ai vu", indique encore un peu surpris Bruno du restaurant Trattoria juste à côté. "Il est arrivé tout à l’heure en scooter et en costume. Il avait l’air d’un vrai ministre", assure-t-il. "En tout cas, s’il vient chez nous, on lui réservera le meilleur accueil", dit-il en souriant.

Mais ça risque d’être un peu juste niveau timing. Croisé à la sortie de l’hémicycle, le scénariste de la série, Dan Franck précise que le tournage ne va durer que deux jours à cet endroit.  "C’est une très grosse scène qui se tourne ici", révèle-t-il. "C’est un débat entre le maire (Gérard Depardieu) et son principal opposant (Benoît Magimel) sur la question de l’implantation d’un casino à Marseille".

Liberté dans le scénario

Tiens, tiens, quand la fiction rejoint la réalité. Après des années de refus, le maire de Marseille, le vrai, Jean-Claude Gaudin, a récemment donné son feu vert. "Je l’avais imaginé, je ne savais pas que c’était réel", se défend Dan Franck. "Ce qui est réel dans "Marseille", c’est la sociologie de la ville, l’ambiance. Mais il n’y a pas de réalité politique", détaille-t-il.

LIRE AUSSI >>>  Le "Marseille" de Netflix ne rimera pas avec kalachnikov

Pour les besoins de son script basé sur des luttes de pouvoir, il a traîné ses "guêtres" pendant plus d’un an dans la ville sans censeurs à l’horizon. "Il n’y a pas eu de relecture de la mairie, ni de recadrage. Elle a été très ouverte", indique-t-il. Prévu pendant deux mois, le tournage de la série doit se dérouler dans plusieurs lieux de Marseille et uniquement à Marseille. Date de diffusion prévue par Netflix en mars 2016.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info