Cimetière refusé à un bébé rom : le maire de Wissous défend son collègue de Champlan

Le service METRONEWS
Publié le 5 janvier 2015 à 13h53
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Les vidéos infos

Richard Trinquier, le maire de Wissous, où le bébé a été inhumé lundi matin, explique qu'un "imbroglio administratif" est à l'origine du refus initial que l'enterrement se tienne à Champlan.

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info