Comment louer malin en cette rentrée à Marseille ?

Le service METRONEWS
Publié le 2 septembre 2014 à 17h35
Comment louer malin en cette rentrée à Marseille ?

LOGEMENT – C’est la rentrée et vous n’avez toujours pas trouvé de logement en location à Marseille. Pas facile en effet mettre la main sur la perle rare en fonction de certains critères. Studio, T1, T2, les offres dans le centre-ville existent, encore faut-il certains pièges.

Déménagement de dernière minute, étudiants un peu à la traîne pour se loger, de nombreux locataires sont actuellement à la recherche d’un appartement en cette rentrée à Marseille. Difficile parfois de s’y retrouver au milieu des offres sur les sites Internet. D’autant plus, lorsque l’on a l’impression que les meilleures opportunités sont déjà parties. "C’est faux, répond Axel Arnoux, du cabinet IAG dans le 8ème arrondissement, l’offre est actuellement plus forte que la demande. Il reste du choix", assure-t-il.

Une palette de "choix" qui concerne selon lui l’ensemble des arrondissements du centre-ville. "Pour une personne seule avec un budget de 420 euros, il y a de belles offres dans le secteur du Vieux-Port et de la rue Saintes", indique-t-il. Question prix, "à part le 7ème et le 8ème arrondissement, ça reste dans une fourchette raisonnable", poursuit Axel Arnoux. Encore faut-il trouver chaussure à son pied. "Ça devient difficile de trouver un appartement avec terrasse ou balcon", tempère en effet Julie Robiche de l’agence Corner Immobilier.

Gare aux pièges

Si toutefois un petit espace en extérieur vous est indispensable, sachez repérer les prix un peu gonflés. "Si un appartement n’a pas été loué durant l’été, c’est peut-être qu’il était un peu trop cher. Et certains propriétaires ne le baisse pas pour autant à la rentrée", souligne l’agent immobilier. Un piège parmi d’autres à éviter. "Attention au bail illégal", prévient d’ailleurs Christian Thery, président département de la confédération départemental du logement .

"Si on est un peu trop pressé pour louer un appartement, on ne vérifie pas certains détails comme le délai de récupération de la caution", révèle-t-il. Autre écueil : le fameux état des lieux. "Prenez bien le temps de tout vérifier, notamment la plomberie et les murs", insiste-t-il. Un coup de peinture juste avant la visite peut parfois cacher selon lui des problèmes d’humidité dans certains vieux immeubles marseillais. De quoi effectivement gâcher votre location.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info