En France, 6000 personnes sont touchées par cette maladie. Arnaud est atteint d'hémophilie depuis l'âge de 12 ans. En cas de coupure, son sang ne peut pas coaguler. Ce mal ne se guérit pas. Pour le contrôler, il faut s'administrer un traitement préventif par perfusion. Dans les laboratoires de l'Inserm, les chercheurs travaillent sur la coagulation du sang. Une piste de recherche suscite de nombreux espoirs pour les malades : la thérapie génique.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info