Le mouvement clandestin nationaliste corse du FLNC du 22 octobre a averti jeudi dans un communiqué les "islamistes radicaux de Corse" que toute attaque de leur part déclencherait "une réponse déterminée, sans aucun état d'âme". Le groupe adresse aussi un "message à l'Etat français", qui aurait, "si un drame devait se produire chez nous une part importante de responsabilité".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info