Côte-d'Or : Deux personnes soupçonnées d'appartenir à la mouvance salafiste interpellées

Publié le 9 janvier 2015 à 12h57
Côte-d'Or : Deux personnes soupçonnées d'appartenir à la mouvance salafiste interpellées

FAIT DIVERS – Le GIPN est intervenu à Chenôve (Côte-d'Or) dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a interpellé un homme et une femme soupçonnés de faire partie de la mouvance salafiste.

Dans la nuit de jeudi à vendredi à Chenôve, en Côte d'Or, un homme et une femme ont été interpellés, par des équipes du GIPN dépêchées en urgence de Lyon révèle le quotidien régional  Le Bien Public . Une opération qui n'a pour le moment aucun lien avéré avec  l'attentat contre Charlie Hebdo .

Les forces de l'ordre ont été informées que ces personnes pouvaient être en possession d’armes. Les suspects, un neveu et sa tante, ont été placés en garde à vue dans les locaux de la place Suquet. La PJ de Dijon est chargée de l’enquête.

Menaces contre les forces de l'ordre

Lors de l’opération, aucune arme n’a finalement été retrouvée par les enquêteurs. Aucun coup de feu n'a par ailleurs été tiré, contrairement à ce qui a pu filtrer sur les réseaux sociaux, Les deux personnes interpellées feraient partie de la mouvance salafiste et auraient proféré des menaces contre des installations des forces de l’ordre, l’hôtel de police et le siège de la CRS 40 à Plombières-lès-Dijon.

Enfin, le frère d’un des hommes placé en garde à vue, basé à Vannes, serait connu des services de renseignement. Celui-ci a été convoqué ce vendredi par la police judiciaire de Rennes.
 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info