Coup de chaud sur la région Rhône-Alpes

Le service METRONEWS
Publié le 28 juin 2015 à 18h48
Coup de chaud sur la région Rhône-Alpes

CANICULE - Le thermomètre devrait dépasser les 40°c d'ici la fin de semaine en région Rhône-Alpes. Metronews a questionné un expert de Météo France pour en savoir un peu plus sur cet épisode caniculaire et connaître sa durée.

Quelle va être la situation dans les prochains jours en Rhône-Alpes ?
Il va effectivement faire très chaud. La chaleur arrive par le sud-ouest de la France à partir de mardi, avec des températures annoncées au dessus de 36 °C. Ensuite, ça continuera de monter au-delà de 40 °C jusqu'à dimanche prochain.

Quelles sont les raisons qui expliquent cette hausse des températures ?
On a à la fois un courant anticyclonique sur la France et l'Europe occidentale et un flux de perturbation sur le milieu de l'Atlantique. Une masse d'air chaud est en train de remonter du Maghreb vers l'Espagne, où on a déjà battu le record de chaleur à Madrid pour un mois de juin, avec 40°c. Ensuite, cette masse d'air va toucher toute la France à partir de mardi.

C'est en Rhône-Alpes que les températures vont être les plus élevées ?
C'est effectivement l'un des endroits de France où il va faire le plus chaud. Le record à Lyon est de 38,4°c en 2003 et ne devrait pas être dépassé. En revanche, le record pour juillet est de 39,8 °C en 1983. Il pourrait donc être battu dès cette fin fin de semaine si il fait plus de 40 °C.

Ça peut  durer longtemps ?
Quand on regarde les modèles, la région Rhône-Alpes va être très touchée. Il n'y a pas d'orage prévu pour les jours à venir. Les températures pendant là nuit  resteront supérieures à 20°c. Les projections ne sont pas rassurantes et cet épisode de canicule peut durer. Tout ce qu'on peut dire pour l'instant, c'est que juillet va démarrer sur les chapeaux de roues !

Ça veut dire qu'il faut se préparer à un été caniculaire ?
Pour autant, on ne peut pas tirer de conclusions sur la suite de l'été… Par exemple, en 2006, on a eu un épisode de canicule en juillet et un mois d'août pourri...


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info