Coupe Davis au stade Mauroy : le chauffage ne sera pas à tous les étages

Le service METRONEWS
Publié le 18 novembre 2014 à 17h09
 Coupe Davis au stade Mauroy : le chauffage ne sera pas à tous les étages

EQUIPEMENT - La finale de la Coupe Davis de tennis, entre la France et la Suisse, aura lieu, de vendredi à dimanche, au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq. Après l'annulation d'un concert de Depeche Mode en novembre dernier faute de chauffage, l'enceinte va installer une soixantaine de lustres de chauffage radian. Seuls les premiers rangs seront concernés.

Les spectateurs ne sont pas logés à la même enseigne. Pour la première fois, un système de chauffage partiel va être mis en place, de vendredi à dimanche, au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq, à l'occasion de la finale de la Coupe Davis de tennis, entre la France et la Suisse. Une obligation réclamée par la Fédération française de tennis (FFT), après le fiasco de l'annulation à la dernière minute d'un concert du groupe Depeche Mode, en novembre dernier, en raison d'un manque de… chauffage.

Concrètement, un système d'une soixantaine de lustres de type radian (utilisant le rayonnement et non l'air comme vecteur de diffusion, nldr) va être installé au niveau du cours. Selon Christophe Fagniez, directeur général délégué de la Fédération française de tennis (FFT), le chauffage ne concernera que la "première couronne de gradins", soit environ 4 000 places (sur 27 000 spectateurs par jour).

Des plaids pour les spectateurs

Ailleurs, des plaids seront distribués gratuitement au public, qui est invité à conserver son manteau durant les matchs. Tandis que la température pourrait atteindre les 18 degrés au niveau du court, la chaleur attendue devrait avoisiner ailleurs les 10 degrés.

En attendant un système permanent, qui devrait être opérationnel pour l'Eurobasket 2015, le stade Pierre Mauroy a déjà subi une cure d'isolation. Selon  Olivier Baudry, directeur d'Elisa, filiale d'Eiffage, gestionnaire du stade, "il n'y a plus de courants d'air". En cause, l'isolation du toit ou encore la pose de doubles vitrages au niveau des passages pour les spectateurs. Trois systèmes permanents sont à l'étude, mais aucune date de livraison n'a été fixée.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info