Dans les coulisses des studios d'animation toulousains

Le service METRONEWS
Publié le 25 septembre 2014 à 19h20
Dans les coulisses des studios d'animation toulousains

Cinéma. Vous pourrez voir leurs films le temps du festival On Cartoon. Pour découvrir l'envers du décors, Métronews s'est incrusté dans deux studios qui font bouger Toulouse. Moteur !

Il est 10 heures. Nous sommes du côté de Croix-Daurade, dans les studios du producteur Le Lokal . Des dizaines d’ordinateurs, des télés et des casques audio encombrent le lieu. En période de tournage, jusqu’à 40 professionnels prennent possession des murs. Ils sont infographistes, truquistes, auteurs, monteurs ou ingénieurs du son et fabriquent des films "made in Toulouse". C’est en 2003 que l’aventure a débuté. Ancien monteur, le Canadien Philippe Aussel a eu envie d’aller plus loin en créant Le Lokal. "Nous produisons des courts métrages et des documentaires sur des sujets sociaux, animaliers, scientifiques ou engagés comme ¡G.A.R.I!, qui sort en octobre", explique-t-il.

C’est aussi au Lokal que prennent vie de drôles de personnages animés. V, la vache qui cherchait ses taches, et le chat Félix sont chacun le héros d’un film d’animation, diffusés à Toulouse ce week-end. Les spectateurs pourront également voir les pilotes de deux projets fabriqués ici : Oueilles , avec ses moutons foutraques, et Haïku, un très beau film inspiré par la poésie japonaise. "Plusieurs chaînes de télévision sont déjà intéressées. Nous comptons sur le Cartoon forum, le salon professionnel de l’animation qui a lieu cette semaine à Toulouse, pour aller plus loin !" poursuit Philippe Aussel.

Le studio de Kiwis

A Tournefeuille se trouve un autre acteur de l’animation : la Ménagerie. Si vous zappez de temps à autre sur France 5, vous devriez déjà connaître la progéniture du studio. Ce sont les Kiwis  ! Deux adorables personnages en pâte à modeler qui familiarisent les enfants avec l’anglais, de façon drôle et ludique. "Nous avons aussi pour but de populariser l’animation. C’est pourquoi nous intervenons en milieu scolaire et organisons un atelier d’animation régulier à Villeneuve-Tolosane", explique Luc Camilli, le cofondateur. Pour l’heure, son équipe s’affaire à la production de 52 nouveaux épisodes des Kiwis. En attendant la saison 2, on peut déjà venir voir Lettres de femmes, le court métrage de la Ménagerie, diffusé dans le cadre du festival On car toon .

>> Festival On cartoon : Jusqu’à samedi soir, Toulouse et sa région vibrent au rythme du cinéma d’animation. Au programme : village du festival à la cinémathèque, projections dans les salles de la région... Ce soir et demain, à 22 heures, la cour de l’Esav accueille deux soirées consacrées aux films produits dans la région. Plus d’informations sur www.cultures.toulouse.fr
 


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info