Le troisième patient implanté d'une prothèse du cœur artificiel de Carmat est subitement mort d'un arrêt respiratoire vendredi dernier, mais la prothèse n'est pas impliquée dans son décès, survenu plus de huit mois après sa greffe, a annoncé mardi la société.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info