Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Démantèlement de la "Jungle" : 2 318 migrants "mis à l'abri", 40 millions d'aide financière du Royaume-Uni... retour sur cette journée

La rédaction de LCI
Publié le 24 octobre 2016 à 20h40
Démantèlement de la "Jungle" :  2 318 migrants "mis à l'abri", 40 millions d'aide financière du Royaume-Uni... retour sur cette journée

Source : Thibault Camus/AP/SIPA

LIVE - L'opération de démantèlement de la "Jungle" de Calais s'est déroulée ce lundi. Plus de deux milles migrants, sur les 6500 que compte le bidonville, ont été évacués au premier jour de l'opération.

L'évacuation totale de la "Jungle" de Calais, opération à haut risque, a démarré dans le calme et sur un rythme élevé lundi, 2.300 migrants ayant quitté le plus grand bidonville de France dès le premier jour. De 6.000 à 8.000 hommes, femmes et enfants venus pour la plupart d'Afghanistan, du Soudan ou d'Erythrée vivent dans ce vaste campement, devenu depuis des années le lieu de rassemblement des migrants déterminés à gagner l'Angleterre, juste de l'autre côté de la Manche. 

Lundi, 45 cars (contre 60 initialement prévus) ont acheminé 1.918 adultes de Calais dans 80 centres d'accueil et d'orientation (CAO) situés dans onze régions de France, selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.  400 mineurs ont pour leur part été dirigés, dans l'attente de l'instruction de leur dossier, vers le "Centre d'accueil provisoire" (CAP), une structure située sur le campement et faite de conteneurs, a détaillé Bernard Cazeneuve. 

Le Royaume-Uni qui accueillera "tous les mineurs isolés" de la "Jungle" de Calais "dont les attaches familiales en Grande-Bretagne sont établies", a par ailleurs annoncé qu'il allait verser une nouvelle aide financière de "plus de 40 millions d'euros.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info