Des habitants de Portet-sur-Garonne victimes d'un semeur de clous

Virginie Fauroux
Publié le 5 octobre 2016 à 16h18
Des habitants de Portet-sur-Garonne victimes d'un semeur de clous

PASSAGE CLOUTÉ - Depuis 2013, des dizaines d'habitants d'un quartier de Portet-sur-Garonne, près de Toulouse (Haute-Garonne), sont la proie d'un ou plusieurs individus qui s'amusent à jeter des clous sur la chaussée.

Le préjudice est estimé à "au moins 40.000 euros", selon le Collectif de riverains qui s'est formé cet été à Récébédou afin de faire pression sur la gendarmerie. Les habitants de ce quartier de Portet-sur-Garonne, dans la banlieue toulousaine, sont victimes d'un semeur de clous. Et la mauvaise blague dure depuis trois ans.

Avec pour résultat des crevaisons en série. Une aubaine pour les garagistes de la commune, qui voient affluer les automobilistes et autres cyclistes afin de faire réparer leurs pneus, voire de les changer.

Des riverains, cités par la Dépêche du Midi, ont fait le calcul : ils sont allés consulter une quarantaine de fois leur garagiste depuis 2013 afin de faire réparer leurs pneus. Même le facteur ou l’infirmière du quartier sont touchés par cette affaire. Du coup, certains habitants se baladent avec un gonfleur dans le coffre. 

Après plusieurs plaintes, une enquête a été ouverte

Après plusieurs plaintes, une enquête a été ouverte mais elle n'a pas encore permis d'identifier l’identité du ou des malfaiteurs. Des individus qui peuvent agir plusieurs nuits de suite, puis ne plus rien faire pendant plusieurs semaines. D'où la difficulté pour les appréhender.

Alors chacun y va de son pronostic. S’agit-il d’un conducteur qui n'aurait plus de points sur son permis et se vengerait sur ses concitoyens ? D’un fétichiste obsédé par les clous de tapissier ? Les habitants ont hâte de connaître la réponse.


Virginie Fauroux

Tout
TF1 Info