Cinquante migrants soudanais s'installeront dans les structures d'accueil du petit village d'Arry en Lorraine. Les habitants sont mitigés. Certains craignent une hausse de l'insécurité. Pour d'autres, l'hébergement d'urgence est une bonne chose. Gérés par Familles de France, les migrants pourront déposer une demande d'asile. Ils sont 300 à avoir quitté la Jungle de Calais pour être déplacés dans des structures d'accueil partout en France.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info