Des Roubaisiens multipliaient les home-jackings entre France et Belgique

Le service METRONEWS
Publié le 15 décembre 2014 à 18h28
Des Roubaisiens multipliaient les home-jackings entre France et Belgique
L'essentiel

JUSTICE – Les trois malfaiteurs ont été arrêtés, jeudi matin, à Roubaix. Ils n'hésitaient pas à attaquer des particuliers à leur domicile, afin de voler leur voiture et de les revendre via un trafic de véhicules entre la France et la Belgique.

Trois hommes originaires de Roubaix ont été interpellés jeudi matin à Roubaix et écroués. Ils sont suspectés d'avoir perpétré de nombreux home-jackings et de faire partie d'un trafic de véhicules volés entre la France et la Belgique, a-t-on appris ce lundi de source policière.

Les individus, âgés de 25 ans pour deux d'entre eux et d'une trentaine d'années pour le troisième, ont été interpellés, en flagrant délit, au terme d'une virée nocturne au cours de laquelle ils ont volé au moins trois véhicules en Belgique, dont une Audi et une Mercedes.

Une "hyperactivité" dans la région

Placés sous surveillance de la police judiciaire de Lille après un signalement des policiers belges, ils ont été présentés devant la cour d'appel de Douai samedi et notifiés d'un mandat d'arrêt européen à leur encontre. Écroués en France, ils doivent être extradés vers la Belgique où ils seront jugés.

Auteurs présumés d'au moins trois vols en une nuit, ces éléments laissent augurer d'une "hyperactivité" dans la région, très touchée par le phénomène de home-jacking, a souligné la source policière. Il y a quelques mois, un Français jugé pour de nombreux home-jacking en Belgique avait écopé de 11 ans de prison.