Deux mois après le blocage de l’A1 à Roye, l’enquête avance lentement

Publié le 21 octobre 2015 à 20h30
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : JT 20h Semaine

Le discours de fermeté du président intervient deux mois après que des gens du voyage ont monté un barrage pour faire sortir de prison l'un des leurs. La justice avait finalement accepté la demande de sortie du détenu. La société d’autoroute estime les préjudices à 500 000 euros.

La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info