Dévalez les pistes avec un vélo

Le service METRONEWS
Publié le 30 janvier 2015 à 15h25
Dévalez les pistes avec un vélo

SPORT – Prenez un VTT, de la neige, et vous obtenez… le VTT sur neige ! Metronews l'a testé pour vous, sans mettre la pédale douce.

Deuxième volet de la série des sports insolites à la montagne , avec le VTT sur neige. Cette activité, proposée par de nombreuses stations françaises, offre de nouvelles sensations de glisse. Depuis 5 ans, Gérald Bigot, moniteur diplômé d’Etat, accompagne sportifs et vététistes chevronnés pour une descente de la piste bleue Tête Ronde, à Val Thorens .

Soit six kilomètres de glisse pour 700 mètres de dénivelé, de quoi se faire plaisir pendant 45 minutes environ ! Je retrouve Gérald à la fermeture des pistes. Je protège ma tête, mon dos, mes genoux et mes coudes avant de jeter un coup d’œil au vélo. "C’est le même que celui utilisé en descente l’été, un VTT tout suspendu, avec freins hydrauliques et pneus neufs. Pas besoin de clous, nous roulons sur la neige et non sur la glace", explique Gérald. A 17 heures, la télécabine se remet en marche. Nous remontons avec les vélos au sommet alors que la nuit commence à tomber.

Sensations fortes garanties

A 3 000 mètres d’altitude, j’enfourche le vélo… et pas besoin de pédaler très longtemps, la pente me donne rapidement de la vitesse. J’enchaîne de petites gamelles tout en appréhendant la position sur le vélo (en arrière pour libérer totalement la roue avant), le freinage (surtout de l’arrière) et les dérapages. Tout au long de la descente, le moniteur, très à l’écoute, s’arrête pour nous aider à progresser.

Je suis conquis et je prends de plus en plus de plaisir à glisser, même si la faible visibilité nocturne est parfois gênante. Poser le pied au sol permet parfois d’éviter de tomber, même si les chutes font aussi partie du jeu ! "Le VTT sur neige est cinq fois moins accidentogène que la descente en été. Sur la neige, tu as le droit à l’erreur et les chutes n’occasionnent que très rarement des blessures", conclut Gérald, qui propose aussi des descentes aux Menuires. Celles-ci ont lieu le matin, pour une expérience encore différente.

Mout’nBike, Gérald Bigot, 09 63 25 13 76, www.moutnbike.fr . Tarifs : 40 euros la descente avec forfait, 50 euros sans forfait du jour. Récompense bien méritée à l’arrivée : vin chaud, saucisson et beaufort ! Les Mercredis, jeudis et vendredis à partir de 17 heures. Groupe jusqu’à 12 personnes. Taille minimum : 1m50.

 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info