Dix personnes jugées après la manifestation contre la répression policière

Le service METRONEWS
Publié le 24 novembre 2014 à 11h58
Dix personnes jugées après la manifestation contre la répression policière

JUSTICE - Quatorze manifestants ont été interpellées samedi à Nantes en marge du rassemblement "contre les violences policières". Trois d'entre eux sont jugés ce lundi dans le cadre d'une comparution immédiate.

Leur participation à la manifestation de samedi, à Nantes, contre les violences policières , leur vaut une convocation au tribunal. Deux femmes et un homme sont jugés ce lundi en comparution immédiate, pour différents motifs : violence sur agent, participation à un attroupement avec arme et le visage maqué, ou encore dégradations et outrage.

Au total, parmi les quatorze personnes interpellées samedi, dix sont poursuivies en justice. Les sept autres manifestants comparaîtront, eux, au mois de décembre. Parmi les charges retenues, certains devront répondre notamment des faits de transport d'armes, d'autres de violences volontaires.

Nouveau rassemblement le 6 décembre

Samedi, ils étaient environ 1 500 selon les autorités – 4 000 selon les organisateurs - à défiler dans les rues de Nantes, un mois après la mort de Rémi Fraisse, tué par une grenade de la gendarmerie sur le site du barrage de Sivens (Tarn).

Le défilé a été marqué par quelques incidents lorsque les manifestants ont été immobilisés devant la préfecture par les forces de l'ordre, vers lesquelles ils ont jeté des projectiles. Ces dernières ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes.

A la dispersion de la manifestation, des groupes ont incendié des poubelles ou brisé une vitrine d'agence bancaire, des incidents sans commune mesure toutefois avec ceux qui s'étaient produits le 1er novembre lors d'une manifestation similaire. Les organisateurs ont d'ores et déjà fixé un nouveau rendez-vous, le 6 décembre, à 14 heures, devant la préfecture de Nantes.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info