Dunkerque : prison avec sursis pour un père qui a donné des fessées à ses enfants

Le service METRONEWS
Publié le 22 janvier 2015 à 17h50
Dunkerque : prison avec sursis pour un père qui a donné des fessées à ses enfants

JUSTICE - Le tribunal de Dunkerque a condamné, ce jeudi, un père de famille à un mois de prison avec sursis pour avoir mis des fessées à ses enfants à Dunkerque, durant l'été 2014.. Il devra également verser 300 euros à la mère des deux garçons de 2 et 3 ans, constituée partie civile.

Un père de famille a été condamné, ce jeudi, à un mois de prison avec sursis par le tribunal de Dunkerque pour avoir mis des fessées à ses enfants. Selon  La Voix du Nord , ce Dunkerquois de 31 ans avait mis une première fessée à l'aîné de ses deux garçons de 2 et 3 ans, lors d'une soirée avec des amis, durant l'été 2014.

Pourtant prévenu de ne pas recommencer, celui-ci venait en effet d'uriner sur le sol pour la deuxième fois de la soirée. C'est alors au tour du petit frère d'enchaîner un comportement insupportable, qui incite le père de famille à le placer quelques instants sous la douche.

La mère porte plainte

Mais, quelque temps après, le chahut se poursuit dans la chambre. L'homme perd patience et donne une seconde fessée au plus grand. Au final, c'est la mère des enfants, dont le couple ne va pas bien, qui portera plainte auprès de la police pour "violences sur mineur par ascendant".

EN SAVOIR + >> Fessée et gifles aux enfants : ce que vous en pensez

Selon la loi, un châtiment corporel peut être accepté s'il ne provoque "ni blessure, ni atteinte à la santé de l’enfant". Constituée partie civile, la mère concédera que son mari n’a pas pour habitude d'être violent avec ses enfants. Le tribunal l'a également condamné à lui verser 300 euros de dommages et intérêts.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info