Festival Lumière : Clotilde Courau à la rencontre des enfants hospitalisés

Le service METRONEWS
Publié le 15 octobre 2014 à 21h06
Festival Lumière : Clotilde Courau à la rencontre des enfants hospitalisés

CINEMA - Dans le cadre du Festival Lumière, l'association Les Toiles enchantées organisait ce mercredi une projection à l'hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron. Une séance marquée par la visite de l'actrice Clotilde Courau.

"Le cinéma permet de rêver et de croire que tout est possible. Je sais que vous avez de la force et du courage !" Dans l'amphithéâtre de l'hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron, les mots de l'actrice Clotilde Courau ont fait mouche auprès des enfants, ce mercredi 15 octobre. Partenaires depuis quatre ans, le Festival Lumière et l'association Les Toiles enchantées avait concocté une séance spéciale à destination des jeunes patients.

Au programme: séance de présentation suivie de la projection du film d'animation Le Voyage de Chihiro du cinéaste japonais Hayao Miyazaki. Une épopée fantastique et poétique qui a séduit petits et grands. Aux côtés de son grand-père, Fanny, 13 ans, sort de la projection avec un large sourire : "J'ai aimé l'histoire et la musique, c'était super !" Une dizaine d'enfants ont embarqué pour ce voyage sur grand écran à l'hôpital-mère-enfant. Une aventure partagée au même instant par des milliers de spectateurs à la Halle Tony-Garnier.

La princesse et le conte de fées font le bonheur des enfants hospitalisés

Fondée en 1997 par Gisèle Tsobanian, les Toiles Enchantées offrent aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés des séances de cinéma dans leur établissement. L'association met en place chaque année 350 projections dans toute la France. Un véritable bol d'air pour les jeunes patients et leur entourage."Cela permet de se changer les idées et de faire sortir les enfants malades de leur chambre", confirme Jean-Marc, le grand-père de Fanny.

Un engagement qui sonnait comme une évidence pour l'actrice Clotilde Courau: "Quand le Festival Lumière m'a proposé de participer à cette séance spéciale, j'ai tout de suite accepté. Quand on porte ces valeurs de partage et de solidarité, ce type d'initiative est une manière de résister à un monde qui se déshumanise de plus en plus." Et pour les jeunes patients, la "machine à rêve" a encore fonctionné. Des mots d'amour d'une princesse et un conte de fées sur grand écran: les Toiles Enchantées ont trouvé la formule magique pour faire un pied de nez à la maladie.


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info