Fichée par Interpol, elle est interpellée à Monaco pour un vol de portable

Le service METRONEWS
Publié le 26 août 2015 à 12h14
Fichée par Interpol, elle est interpellée à Monaco pour un vol de portable

FAIT DIVERS – Une jeune Bulgare a été condamnée à quinze jours de prison ferme pour le vol d'un iPhone en Principauté. Elle était recherchée pour une série de larcins dans plusieurs pays d'Europe.

Cette jeune voleuse Bulgare a mal choisi le lieu de son dernier larcin. En subtilisant ce lundi un iPhone6 dans un sac à main devant le prestigieux "Café de Paris", au cœur de l'ultra protégée Principauté de Monaco, elle avait peu de chances d'échapper à la vigilance de la police. Alertés par le directeur de l'établissement, les policiers monégasques ont interpellé sans difficulté la jeune femme, rapporte Nice-Matin .

"Un réseau spécialisé pour dépouiller les touristes en vacances"

En larmes devant le tribunal correctionnel saisi de ce vol, la prévenue âgée de vingt-quatre ans tente de minimiser son geste. " J'ai pris l'appareil pour faire des photos… Il dépassait d'une pochette. Personne ne m'oblige à voler. Je suis mariée et mère de trois enfants. Je n'ai jamais été condamnée" affirme la jeune femme, citée par le quotidien local. Le président oppose à ses déclarations une fiche Interpol où elle apparaît comme "connue pour des faits de vols en Allemagne et en Europe du Nord".

Pour le parquet monégasque, elle est un maillon d'un "réseau spécialisé pour dépouiller les touristes en vacances. Son habitude à voler démontre sa facilité pour commettre de telles infractions". La magistrate réclame un mois d'emprisonnement. "Doit-on la condamner pour d'éventuels vols précédents?" réplique l'avocate de la défense. Le tribunal tranche avec une condamnation de quinze jours assortis du sursis.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info