Fortes perturbations dans le sud de la France menacé par des violents orages

Le service METRONEWS
Publié le 12 octobre 2014 à 21h18
Fortes perturbations dans le sud de la France menacé par des violents orages

INTEMPERIES - Dix départements du sud-est de la France sont placés en vigilance orange pour pluie et inondations dimanche. Dans le Gard, les établissements scolaires seront fermés lundi.

Après les trombes d’eau de ces derniers jours, la tempête menace toujours le sud de la France. Dernier département en alerte rouge pour les orages et risques d'inondations, le Gard a été rétrogradé dimanche soir en vigilance orange par Météo France, tout comme l'Hérault l'avait été un peu plus tôt.

Les précipitations sont entrées dans l'Hérault par le nord et l'ouest et se dirigeaient en ce début d'après-midi dans le Gard. Elles devraient également toucher la partie cévenole de l'Ardèche et de la Lozère, maintenus en vigilance orange pluie-inondation par Météo France . L'Aude, en revanche, a été rétrogradée en vigilance jaune. Quatre départements, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et la Drôme sont par ailleurs en vigilance orange en raison des orages.

Les établissements scolaires fermés dans le Gard

Le préfet du Gard, Didier Martin, a décidé dimanche de la fermeture de tous les établissements scolaires publics et privés (écoles, collèges, lycées) du département lundi 13 octobre.

A l'IUT de Nîmes, les cours de lundi matin seront annulés mais l'accueil des élèves sera fait au sein de l'établissement. Les quatre sites de l'université de Nîmes seront également fermés lundi jusqu'à midi.

Bus scolaire renversé, voitures au fossé

Toujours dans le Gard, les orages vendredi puis dans la nuit de vendredi à samedi n'avaient fait ni mort ni blessé, mais ont causé d'importants dégâts: bus scolaire renversé par un ruisseau sorti de son lit (sans enfants à bord), voitures au fossé, chaussée arrachée, murs éboulés...

Dans la nuit de samedi à dimanche, entre Nîmes et Montpellier, c'est le pont de la Laute, vieux de 150 ans, qui s'est écroulé au dessus du Vistre. Un spectacle pour une foule de curieux interloqués.

Plusieurs cours d'eau se font menaçants

"La période d'accalmie a permis un certain retour à la normale", a constaté le colonel Michel Cherbetian, patron des secours gardois même si une quarantaine de routes ou ponts restaient impraticables.

Selon Vigicrues, plusieurs cours d'eau se font menaçants dans le Tarn et l'Aveyron, placés en vigilance orange par Météo-France pour inondation : le Haut Tarn, ainsi que le système Dourdou, Sorgue, Rance. Dans le Gard, tous les cours d'eau sont en vigilance orange sauf le Rhône. Dans l'Hérault, l'amont du fleuve Orb menace et a été placé en vigilance orange, rejoignant l'Hérault amont et le Lez.

Manifestations annulées

Des mesures préventives avaient été prises dès samedi : fermetures anticipées des boîtes de nuit dans l'agglomération de Montpellier, et fermeture, ce dimanche, de la Foire Internationale de Montpellier (Parc des Expositions), qui se déroule jusqu'au 20 octobre. De nombreuses manifestations devant se dérouler à l'extérieur ont aussi été annulées, comme les marchés.

"Nous sommes toujours l'arme au pied, prêts à affronter la tempête", a résumé samedi soir le commandant des pompiers Olivier Guillaume, au Codis du Gard.

LIRE AUSSI >> Le Gard et l'Hérault de nouveau placés en vigilance rouge


 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info