Gaz de schiste, le parc du Luberon épargné

Le service METRONEWS
Publié le 7 octobre 2014 à 18h01
Gaz de schiste, le parc du Luberon épargné

ENVIRONNEMENT - Le président du parc naturel régional du Luberon s'est réjoui mardi du rejet par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal d'un projet de prospection d'hydrocarbures, notamment de gaz de schiste, dans le parc.

Un soulagement pour le président du parc naturel régional du Luberon. Mardi la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a décidé de refuser, à la demande de la société Tethys Oil France un projet de prospection d'hydrocarbures, notamment de ">">gaz de schiste , dans le parc.

"Le président du parc du Luberon se réjouit de cette décision, qui permet d'éviter à notre territoire protégé des dégâts inutiles et considérables, et remercie la ministre de l'Ecologie de conforter la charte du parc", écrit Jean-Louis Joseph dans un communiqué.

Une zone très touristique

Cette demande de la compagnie pétrolière avait suscité une levée de boucliers d'élus écologistes et le parc lui-même, qui regroupe 77 communes dans ce massif montagneux très touristique du sud du Vaucluse, avait adopté une motion rejetant ce projet.

"Au vu des premiers résultats et de cette consultation du public, après examen attentif de l'avis du parc naturel régional que je partage totalement, je suis en mesure de vous indiquer que le permis sera refusé", écrit Mme Royal dans son courrier.

"En effet du point de vue de l'intérêt général, les risques de dégradation d'un espace naturel remarquable sont incompatibles avec les forages envisagés et détruiraient beaucoup plus d'emplois qu'ils n'en créeraient notamment dans le domaine touristique, artisanal et agricole", assure la ministre.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info