Gérard Collomb, nouveau président du Sytral

Le service METRONEWS
Publié le 4 février 2015 à 20h48
Gérard Collomb, nouveau président du Sytral

POLITIQUE – Conséquence directe de l'annulation de l'élection municipale de Vénissieux, Bernard Rivalta ne peut plus diriger le Sytral, l'autorité régulatrice des transports en commun de l'agglomération de Lyon. Mais plus étonnant, il n'aurait plus l'intention de se représenter. Ce mercredi soir, le maire de Lyon Gérard Collomb a été élu nouveau président du syndicat.

Gérard Collomb ne va bientôt plus savoir où donner de la tête. Ce mercredi soir, le sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole de Lyon a été élu à la tête du Sytral , l'autorité régulatrice des transports en commun de l'agglomération lyonnaise.

Car conséquence directe de l'annulation de l'élection municipale de Vénissieux , Bernard Rivalta, élu PS de la commune, ne pouvait plus diriger le syndicat. Plus étonnant, il a fait part de son souhait de ne pas se représenter "pour éviter de devoir procéder à une nouvelle élection et ainsi préserver le bon fonctionnement du syndicat mixte."

"J’espère qu’il reviendra vite siéger parmi nous"

Gérard Collomb et Christophe Quiniou, conseiller métropolitain, se sont portés candidats à la présidence du Sytral. A l'issue d'un vote à bulletin secret, Gérard Collomb l'a emporté par vingt voix contre cinq.

"Nous allons travailler sous ma présidence pendant quelques semaines avec l’aide de Georges Barriol (vice-président du Sytral, ndlr), qui connaît bien la maison, et je serai en contact permanent avec Bernard Rivalta pour assurer la continuité. J’espère qu’il reviendra vite siéger parmi nous pour reprendre les fonctions qu’il occupait", a affirmé le nouveau président. Les choses pourraient donc ne pas rester en l'état bien longtemps.
 


Le service METRONEWS