Gilles Le Guen, djihadiste français, "ne souhaitait pas être instrumentalisé par Al-Qaïda"

Le service METRONEWS
Publié le 4 mai 2015 à 22h30
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Les vidéos infos

Le procès de Gilles Le Guen, premier français djihadiste arrêté à l'étranger, s'est ouvert à Paris, ce lundi. Ce dernier avait été appréhendé en avril 2013 par les forces spéciales françaises au Mali. Devant la justice, il dit réprouver les méthodes d'Al-Qaïda. Selon notre envoyée spéciale, Ségolène Chaplin, ce Breton ne "souhaitait pas être instrumentalisé par Al-Qaïda".

Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info