Il avait menacé une classe avec une arme : l’adolescent mis en examen

par Sibylle LAURENT
Publié le 22 janvier 2015 à 15h02
Il avait menacé une classe avec une arme : l’adolescent mis en examen

FAIT DIVERS – Lundi, un jeune de 16 ans avait surgi dans un lycée professionnel de Machecoul, en Loire-Atlantique. Il avait pris en otage une classe, avant de relâcher les élèves petit à petit.

I l avait surgi dans le lycée professionnel de Machecoul  (Loire-Atlantique), lundi, un fusil de chasse à la main. Il avait séquestré une classe, pendant une petite heure. L’adolescent de 16 ans a été mis en examen mercredi soir à Nantes, pour "séquestration et violence avec arme".

Le jeune homme, qui n’était pas scolarisé dans l’établissement, avait fait irruption dans la classe vers 14h30, devant une vingtaine d’élèves. La moitié d’entre eux était parvenue à s’enfuir et avait donné l’alarme. Une cinquantaine de gendarmes avaient été mobilisés pour sécuriser les abords du lycée, et évacuer les élèves et les enseignants, mis en sécurité dans un parc voisin.

Un différend amoureux à l'origine du coup de sang ?

Dans la salle où se déroulait la prise d’otage, une surveillante avait entrepris de faire entendre raison au garçon. Il avait peu à peu relâché les élèves, avant de se rendre, moins d’une heure plus tard. Il n’y avait pas eu de blessés, mais de nombreux jeunes avaient été vivement choqués. Les cours avaient repris à la normale dès le lendemain, mais une cellule psychologique avait été mise en place.

D’après les premiers éléments rassemblés par les gendarmes, il n'y a "a priori aucun lien" avec les attentats perpétrés en région parisienne du 7 au 9 janvier. C'est plutôt un différend amoureux qui serait à l’origine de ce coup de sang. L’adolescent cherchait une connaissance dans le lycée, qui n’était en fait pas scolarisé dans cet établissement.


Sibylle LAURENT

Tout
TF1 Info