Il poignarde à mort son fils de 11 ans dans son sommeil et dit avoir obéi à des voix

Le service METRONEWS
Publié le 28 septembre 2014 à 12h27
Il poignarde à mort son fils de 11 ans dans son sommeil et dit avoir obéi à des voix

FAIT DIVERS – Un homme de 43 ans a avoué avoir tué son fils dans son sommeil, dans la nuit de samedi à dimanche, à Noyelles-lès-Vermelles, près de Béthune (Pas-de-Calais). Il aurait commis ce terrible geste guidé par des voix intérieures.

Un crime atroce causé par des troubles psychiatriques ? Un homme de 43 ans originaire de Noyelles-lès-Vermelles, près de Béthune, a été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche. Dans la nuit, il s'est dénoncé pour avoir poignardé à mort son fils, âgé de 11 ans.

Divorcé, l'homme était seul à son domicile avec l'enfant au moment du drame, qui s'est déroulé vers minuit. Selon les premières constatations des secours, l'enfant a été tué dans son lit, durant son sommeil. Les premiers examens du corps ont permis de décompter neuf coups de couteau portés au niveau du thorax, dont deux dans la région du cœur.

Aucun antécédent psychiatrique connu

L'homme a lui même appelé les secours et la police. Interrogé sur les raisons de son geste, il a déclaré entendre des voix depuis quinze jours, lui demandant de tuer son fils. Dans l'immédiat, aucun antécédent psychiatrique ne lui était connu.

Une expertise a été ordonnée, afin de déterminer si le père de famille était pénalement responsable de ses actes. L'enquête doit aussi déterminer si l'enfant était sous la garde de son père, et s'il avait des frères et sœurs. Le suspect devrait être déféré devant un juge lundi.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info