Il se servait dans le coffre-fort au lieu de surveiller la banque

Le service METRONEWS
Publié le 14 octobre 2014 à 10h56
Il se servait dans le coffre-fort au lieu de surveiller la banque

JUSTICE - Un homme a été condamné à 8 mois de prison avec sursis pour avoir volé plus de 15 000 euros dans le coffre-fort de la banque qu'il était censé surveiller, à Fourmies (Nord). L'homme s'était servi de son badge d'accès pour s'introduire dans l'établissement.

“A qui peut-on faire confiance dès qu'il s 'agit d'argent ?” Cette phrase de Daniel Pennac illustre parfaitement l'histoire de cet agent de sécurité condamné par le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe pour s'être emparé de plus de 15 000 euros dans le coffre-fort d'une agence de la Caisse d'Epargne qu'il devait surveiller, selon une information de La Voix du Nord .

Par deux fois, l'homme a volontairement déclenché l'alarme de l'agence bancaire, située à Fourmies (Nord), avant de s'y introduire à l'aide de son badge d'accès. Confondu par les enregistrements de vidéosurveillance, il a écopé de 8 mois de prison avec sursis

Il s'offre une Jeep sur Leboncoin

Le 25 mars 2012, le vigile, ni vu ni connu, parvient à s'emparer de 4.225 euros. Il récidive moins d'un mois plus tard, le 25 avril, et repart cette fois-ci avec 11 000 euros. “J’avais une dette de 20.000 euros à rembourser à la sécurité sociale ”, a justifié le prévenu à l'audience.

Mais les enquêteurs découvrent que l'accusé a en réalité utilisé l'argent volé pour s'offrir une Jeep et des pneus sur Leboncoin, le tout payé en espèces. “Il avait besoin de ce véhicule pour continuer à venir au travail”, a plaidé son avocat, Me Jean-Baptiste Henniaux. “La banque, pour la sécurité, fait confiance à un agent extérieur. Et c’est lui qui la vole ”, s'est indigné l'avocat de la partie civile, Me Patrick Houssière.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info