Ils font confiance à leur GPS et doivent affronter neige, verglas et... sangliers

Le service METRONEWS
Publié le 10 décembre 2014 à 16h15
Ils font confiance à leur GPS et doivent affronter neige, verglas et... sangliers

FAIT DIVERS - Ce mardi, dans la soirée, un couple de Lyonnais qui pensait gagner du temps pour rentrer chez lui en voiture a activé son GPS. Leur véhicule s'est retrouvé sur une petite route verglacée avant d'être accidenté par des sangliers.

Le GPS ou l'art du détour systématique. Qui a déjà perdu deux heures en passant par des routes improbables, à cause de cette satané outil, sera sensible aux mésaventures de ces deux Lyonnais. Pourtant, tout avait bien commencé.

Mardi soir, un couple circule sur l'autoroute A75, près de Clermont-Ferrand. Une quatre-voies tranquille et sécurisée. Mais soudainement, pensant gagner du temps, les deux époux activent leur GPS pour rallier leur domicile. Ils ne vont pas être déçus. De sa voix douce, le système leur intime l'ordre de sortir immédiatement de l'autoroute. Il leur faut alors passer par tout un tas de petites routes et traversant la Haute-Loire d’ouest en est. Le couple fait confiance au GPS et s'embarque dans un périple sinueux et bucolique.

Recueillis par des habitants

Les premiers kilomètres se passent sans encombres. Mais, vers la ville de Pinols, la situation dérape, rapporte Le Progrès , qui révèle cette affaire. Le couple se retrouve sur une route version Holiday on ice, où les attendent la neige et le verglas. Le conducteur arrive toutefois à s'en sortir. Puis, soudain, en pleine forêt, des sangliers traversent la chaussée devant la voiture de nos deux Lyonnais. Voulant les éviter, le conducteur donne un coup de volant. L le véhicule termine dans le décor... un pré, en l'occurrence.

Le raccourci version GPS se finit en auto-stop. Le couple est finalement pris en charge par un automobiliste qui passait par là. Ils est déposé chez des habitants du coin qui ont appelé les pompiers. Légèrement blessés, l'homme et la femme sont conduits à l'hôpital pour subir quelques examens. De quoi donner envie de revenir aux bonnes vieilles cartes routières de notre enfance


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info