Ils revisitent de façon décalée les classiques de la littérature

Le service METRONEWS
Publié le 3 juin 2015 à 10h38
Ils revisitent de façon décalée les classiques de la littérature
L'essentiel

INSOLITE - Depuis janvier 2015, deux étudiants lyonnais proposent de revisiter des classiques de la littérature française via Le Mock, une chaîne de vidéos postées sur YouTube. Un contenu instructif et divertissant, parfait pour réviser son bac de français.

Et si, pour potasser votre bac de français, vous laissiez deux minutes vos fiches de révision ? Redek et Pierrot, deux Lyonnais étudiants en lettres modernes et à Science Po, diffusent depuis le début d’année des vidéos sur Le Mock , leur chaîne YouTube de littérature classique pour tous. Ils revisitent ainsi à leur manière – à savoir de façon pédagogique et décalée – les grandes œuvres de la littérature française comme Dom Juan, Candide, Madame Bovary ou encore Andromaque.

"La vidéo de vulgarisation existe déjà pour les sciences ou l’histoire. Nous proposons ça pour la littérature, sous une forme divertissante. Et comme ligne éditoriale, nous tenons à la fois à l’aspect instructif et drôle", précise Redek, l'un des deux acteurs de ces courtes vidéos.

Jean-Louis Debré : "Le Mock, c’est swag !"

Avis, donc, aux élèves de première qui révisent actuellement leur bac de français. Car Le Mock pourrait permettre de grappiller quelques points supplémentaires à l’écrit et à l’oral. Mais ces vidéos intéresseront également les personnes souhaitant se replonger dans la littérature classique. "Il y a pas mal d’œuvres littéraires compliquées mais si on a les bonnes clés pour les aborder, leur beauté et leur actualité se révèlent au lecteur", justifie Redek.

Les deux étudiants réalisent d'ailleurs leurs vidéos de façon désintéressée, sans imposer de pub à leur public. Leur chaîne YouTube, qui a déjà récolté 20 000 vues, compte 600 abonnés. Même le président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, en pince pour ces vidéos et s’emballe : "Le Mock, c’est swag !", s'est-il enthousiasmé.

A LIRE AUSSI >> Tout savoir sur le bac L 2015