"Je ne peux pas imaginer mon parrain déchiqueté" : le témoignage de la famille d'une des victimes du crash

Le service METRONEWS
Publié le 26 mars 2015 à 13h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel
En Espagne et en Allemagne, l'émotion reste considérable deux jours après le crash de l’avion de la Germanwings qui a fait 150 victimes. Dans les écoles allemandes, une minute de silence a été respectée jeudi matin. Des proches des victimes témoignent de leur tristesse.