La chasse au serpent continue au parc Puget

Le service METRONEWS
Publié le 16 septembre 2014 à 19h11

FAIT DIVERS – Trois jours de recherches et toujours pas de traces du fameux serpent du parc Puget. Info ou iontox, l’équipe cynotechnique continue la traque.

"Bon là, on va faire le long du mur". En rang serré, munis de perche à serpent et de bâton de fixation, les marins-pompiers de la section cynotechnique traquent le moindre indice pour trouver le fameux reptile sur la colline du parc Puget . Déjà 5 jours que sa présence a été signalée, photo à l’appui, par un usager. Mais après 3 battues, toujours aucune trace.

"On repart vers le point d’eau", indique un quartier-maître. Légèrement courbés, les 2 autres marins-pompiers, bien protégés de la tête aux pieds, prennent le temps d’observer. Mais rien à faire. Le serpent se fait désirer. "Nous avons deux hypothèses suite au signalement et la photo prise, souligne le lieutenant de vaisseau, Guillaume Daesslé. Le serpent existe et nous faisons tout pour le trouver. Ou, il s’agit d’un canular".

Une photo douteuse

Une histoire de serpent à sornette qui prendrait de plus en plus d’ampleur à mesure que les recherches ne donnent rien. "En 30 ans, je n’ai jamais entendu parler de cobra ou couleuvre dans ce parc", déclare Jean, riverain de la colline Puget.

Même doute du côté de cet agent de parc, étonné que le photographe du serpent "ne se soit jamais manifesté auprès des marins-pompiers pour dire où il a pris le cliché". "Surtout que c’est en noir et blanc, c’est bizarre", ajoute l’un de ses collègues. Canular ou pas, l’équipe cynotechnique continue, elle, ses recherches jusqu’à nouvel ordre de la mairie.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info