La force des victoires au Musée national du sport

Publié le 3 octobre 2014 à 13h53
La force des victoires au Musée national du sport

EXPOSITION - Le Musée national du sport à Nice proposera, à partir de samedi, une exposition temporaire intitulée "Victoires !", qui allie photos de personnalités (pas uniquement sportives) et objets mythiques d’athlètes. Un attelage original.

On ne sait pas encore si la nouvelle exposition temporaire du Musée national du sport intitulée "Victoires !" remportera le match de l’affluence auprès du public. Mais une chose est sûre : elle peut prétendre à la coupe (symbolique certes) de l’originalité. Car, à partir de samedi, l’établissement proposera au public un étonnant parcours dans ses locaux situés au sein du stade Allianz Riviera.

Deux-cent-deux photographies de grand format côtoieront des objets mythiques de sportifs souvent jamais montrés à Nice. Sur les clichés, on ne verra pas seulement des athlètes aux biceps affûtés, suant corps et âme. Le public pourra, entre autres, découvrir une belle photo "d’Alfred Hitchcock pas loin du sprinteur Carl Lewis ou de Charlie Chaplin à proximité de Noah et Theodore Roosevelt" explique Frédéric Lecomte-Dieu, commissaire d’exposition, spécialisé de l’histoire des USA, l’un des biographes de la famille Kennedy.

Insolite duo John McEnroe-David Bowie

"Il s’agit en fait d’associer les victoires avec des moments de l’histoire, des souvenirs, des personnalités. A chaque fois, un texte réunit les deux et fournit l’explication, ça risque de surprendre !" ajoute-il. Lorsque les destins de tout ce beau monde se croisent, s’inspirent, se reflètent, cela donne parfois de savoureux moments, parfois historiques, parfois anecdotiques, racontés à travers cette exposition.

Comme par exemple l’improbable duo John McEnroe-David Bowie. "Après sa victoire à l’US Open, en 198, McEnroe s’est mis à jouer (mal) à la guitare un morceau de Bowie dans sa chambre d’hôtel. Le chanteur était juste à côté, il a frappé à sa porte et ils ont passé une partie de la nuit à le rejouer ensemble" raconte Frédéric Lecomte-Dieu.

Le casting réservera de sacrées surprises avec Lincoln, Chaplin, Clinton, Pavarotti et compagnie. Côté objets, certains, plus que d’autres, risquent d’attirer les regards : on parie sur les maillots de Zinedine Zidane et Maradona ainsi que sur une combinaison de Michael Schumacher.

Du 4 octobre au 3 février 2015, Musée national du sport à Nice, du mardi au dimanche de 11 à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h, tarif : 5€


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info