La Métropole de Lyon en questions

Le service METRONEWS
Publié le 15 décembre 2014 à 17h28
La Métropole de Lyon en questions

DECENTRALISATION – Le compte à rebours est lancé dans sa dernière ligne droite. Au 1er janvier prochain, après 45 ans d'existence, le Grand Lyon deviendra la Métropole de Lyon, à savoir une collectivité locale unique en France, fruit de la fusion de la communauté urbaine et du département du Rhône.

Quel sera le territoire de la Métropole ?
Concrètement, le territoire de la Métropole s'étendra sur les 59 communes qui composent aujourd'hui le Grand Lyon (1,3 million d'habitants). Le nouveau département du Rhône ne comprendra donc plus "que" les secteurs du Beaujolais, de l'Arbresle ou encore de Tarare. Le siège de l'actuelle communauté urbaine (rue du Lac, à Lyon) deviendra celui la Métropole, laquelle comptera près de 8 700 agents.

Quelles seront les compétences de la Métropole ?
La Métropole réunira les compétences actuelles du Grand Lyon (urbanisme, transports, logement, économie, énergie…) auxquelles il faudra ajouter celles aujourd'hui attribuées au département du Rhône (RSA, personnes âgées ou handicapées, collèges, enfance...). La Métropole disposera d'un budget de l'ordre de 3,5 milliards d'euros, et versera chaque année 75 millions d'euros au département du Rhône afin que ce dernier puisse garder des moyens d'investissements équivalents.

Quels sont les objectifs ?
La suppression d'une couche du millefeuille territorial doit permettre de faire des économies, à moyen terme en tout cas. Le montant de celles-ci reste très compliqué à évaluer. La mutualisation des compétences devrait faire avancer les dossiers plus rapidement, et aider à rivaliser au niveau européen avec des villes comme Milan ou Barcelone ou Manchester. L'avenir dira si le pari est gagnant.

Quid du numéro 69 ?
Si la Métropole de Lyon ne fera donc pas partie du département du Rhône, elle conservera tout de même son fameux numéro 69. Il n'y aura donc pas de 69 bis ou 69 B. Les codes postaux ne bougeront pas non plus, et les automobilistes pourront continuer à afficher "69" sur leurs plaques minéralogiques. La Métropole aura également un nouveau logo, mais celui-ci devrait rester proche de celui du Grand Lyon, tant au niveau du graphisme que du code couleur.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info