La Métropole se dépeuple

Le service METRONEWS
Publié le 30 novembre 2014 à 16h31
La Métropole se dépeuple

DEMOGRAPHIE – L’Insee publie une étude qui met en évidence l’essoufflement du dynamisme démographique de Nice et des 48 communes avoisinantes qui forment avec elle la métropole Nice Côte d’Azur. En cause, un déficit migratoire avec les territoires voisins.

Trois mille habitants en moins entre 2006 et 2011 pour la Métropole Nice Côte d’Azur (MNCA). Voilà le constat, un peu inquiétant, établi par l’Insee dans une étude publiée le 28 novembre . L’institut remarque que "le rythme de croissance est passé de + 0,5% à – 0,1%" entre 1999 et 2011. Ce fort ralentissement est constaté ailleurs dans la région et dans des territoires comparables (ceux de Nantes, Grenoble, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg), mais ces derniers continuent à gagner des habitants

Un problème de migrations

L’explication est à chercher du côté non pas du solde naturel, excédentaire, mais du déficit migratoire. "L’attractivité démographique de la métropole ne cesse de s’éroder alors qu’elle était très importante avant 1990, constate l’Insee. Dans ses échanges migratoires avec le reste de la France, MNCA devient même déficitaire. La métropole a perdu 1 400 habitants en moyenne par an entre 2003 et 2008." Les départs se font principalement vers le reste de la région Paca, notamment vers la communauté d’agglomération de Sophia-Antipolis et celle des Paillons, MNCA perdant en moyenne 600 habitants par an dans ses échanges avec ces territoires contigus.

Moins attractive pour les étudiants

En matière d’enseignement supérieur, l’Insee note que l’attractivité des territoires comparables à Nice est dix à quinze fois supérieure. Conséquence, "seuls les jeunes de 17 à 21 ans sont plus nombreux à s’installer dans la métropole qu’à en partir, alors qu’ailleurs ce constat s’observe jusqu’à 25 ans."
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info