Le château d’If dévoile une partie de ses secrets

Le service METRONEWS
Publié le 16 décembre 2014 à 15h38
Le château d’If dévoile une partie de ses secrets

HISTOIRE - La forteresse au large de Marseille qui inspira Alexandre Dumas renferme encore des secrets. Une équipe d’archéologues vient de publier les résultats de récentes fouilles.

La spectaculaire évasion du comte de Monte-Cristo, ils laissent ça à Dumas. Les archéolgues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) viennent de publier les résultats de fouilles au château d’If , au large de Marseille. Edifiée au 16e siècle sur commande François Ier pour protéger la ville d’une agression maritime, le chateau ne sera jamais attaqué et deviendra rapidement une prison.

Partis non pas à la recherche du masque d’Edmond Dantès mais des évolutions architecturales du site, les archéologues ont fait quelques découvertes. "Avec le temps, la configuration a beaucoup changé. Nous avons pu cerner les différentes topographies des lieux" indique Françoise Paone, archéologue à l’INRAP. Au fil des années des lieux étaient détruits ou recouverts pour mieux répondre aux besoins du site. Ainsi, et c’est un motif de déception pour les chercheurs, un magasin de poudre à canon n’a pu être retrouvé.

Avec l’aide de l’armée de l’air

A l’inverse, une chapelle a été mise au jour. Elle était recouverte sous 2 mètres de remblais. "Nous savions qu’elle était là. Elle a été détruite vers la fin du 18e siècle, afin de pouvoir renforcer les murs de fortification" révèle Françoise Paone.

Les recherches ont été compliquées par la position du site. Les engins mécaniques ont ainsi dû être hélitreuillés avec l’aide de l’armée de l’air. En tout, entre septembre et octobre dernier, les archéologues ont tout de même pu réaliser une trentaine de sondages archéologiques.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info