Le maçon d’Aubignosc tué devant sa famille a été asphyxié

Le service METRONEWS
Publié le 19 septembre 2014 à 11h31
Le maçon d’Aubignosc tué devant sa famille a été asphyxié

FAIT DIVERS – L’autopsie du corps d'un entrepreneur agressé par des cambrioleurs dans sa maison d'Aubignosc (Alpes-de-Haute-Provence) dans la nuit de mardi à mercredi n’a révélé aucune blessure par balle mais a montré des traces de lutte et d'asphyxie.

La thèse du cambriolage qui dégénère se précise. Agressé en pleine nuit , devant sa famille, à son domicile d’Aubignosc, le père de famille est mort d’asphyxie. C’est le résultat de l’autopsie menée jeudi à Marseille. Pas de coups de couteau mortel, ni de coup de feu de la part des cambrioleurs, l’homme de 45 ans qui gérait une entreprise de maçonnerie a été étouffé.

"Il s’est débattu et a crié, les agresseurs ont voulu le faire taire", indique dans la Provence , Dominique Moyal, procureur de la République d’Aix. Le décès est survenu à ce moment-là, mais les causes de l’asphyxie restent "incertaines", précise-t-elle. Avec quoi les malfaiteurs ont-ils étouffé la victime ? Les suites de l’enquête devront le déterminer.

Un butin dérisoire

Côté investigations, les gendarmes  savent qu’au moins 3 cambrioleurs ont surpris la famille dans son sommeil. Tout est allé très vite. Le père, la mère et le fils ont été séquestrés pendant de longues minutes. Selon les premières constatations, le butin serait dérisoire précise La Provence.

Les malfaiteurs pensaient-ils trouver des objets de valeur dans cette belle maison située en pleine campagne ? Est-ce une équipe de Marseille ? Récemment la section de recherches de la gendarmerie avait alerté sur la hausse des actes de malveillance dans la campagne commis par des équipes venues des Bouches-du-Rhône.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info