Le Pull Up Day : des tractions pour la bonne cause

Le service METRONEWS
Publié le 12 septembre 2014 à 14h51
Le Pull Up Day : des tractions pour la bonne cause

WEEK-END - L'association des "Body Art Athlètes de Rue" organise ce dimanche 14 septembre la première édition du "Pull Up Day". Au programme: défis sportifs sur les berges du Rhône et collecte de vêtements et de livres au profit de la Chaîne de l'espoir.

Musclés et solidaires, la nouvelle devise des Lyonnais ? Le week-end s'annonce ensoleillé et sportif sur les berges du Rhône. Et pour attaquer la rentrée en pleine forme, l'association "Body Art Athlètes de Rue" a concocté une journée qui s'annonce prometteuse ce dimanche 14 septembre de 10  à 14 heures la première édition du "Pull Up Day" débarque sur les berges du Rhône (en face de l'hôpital Saint-Joseph Saint-Luc).

Créée en octobre 2011, l'association se distingue dans le street workout, une discipline qui consiste à sculpter son corps en utilisant l'espace urbain. Un mélange de musculation, acrobatie et gymnastique en plein air. Agilité et souplesse sont les qualités principales de ces "ninjas" de la rue. L'art des tractions n'a plus de secret pour eux. Et pour faire découvrir leur discipline, les "body art athlètes" invitent le public à effectuer le plus grand nombre de tractions sous les yeux experts d'un jury composé des membres de la Fédération mondiale de Street Workout.

Des athlètes qui ne manquent pas de cœur

Novices et adeptes de la discipline tenteront ainsi de battre ensemble les records de tractions. Un challenge collectif unique en son genre. "Les meilleurs en font environ vingt-cinq", révèle Agnès Maemblé, fondatrice de l'association. Vous savez maintenant quoi faire pour briller aux berges du Rhône. Parmi les nombreux lots à gagner, des T-shirts et casquettes de l'association.

Une fois le défi relevé, le public est invité à une collecte de vêtements et de livres au profit l'association "Chaîne de l'espoir", spécialisée dans l'accès aux soins et à l'éducation aux enfants les plus démunis. "Après une opération au cœur il y a quatre ans, je me suis promis de soutenir cette association", confie Agnès Maemblé. Les " Body art athlètes de rue" n'ont qu'une parole.


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info