Le Rooftop à Marseille, la fête entre ciel et mer

Le service METRONEWS
Publié le 29 mai 2015 à 15h25
Le Rooftop à Marseille, la fête entre ciel et mer

REPORTAGE - C’est un des lieux en vogue où sortir boire un verre : le toit des Terrasses du port, dans le quartier de la Joliette, à Marseille. Jusqu’au mois d’octobre, quatre fois par semaine, l’ambiance y est "cool et chic", et la vue sur la mer, imprenable. Impressions.

En ce mercredi 13 mai, veille de jour férié, ils sont sortis du bureau assez tôt, ont pris une douche, enfilé une chemise propre et noué un petit pull sur leurs épaules pour ces messieurs, choisi une belle robe et chaussé des talons hauts pour ces dames. Et tous se sont retrouvés sur l’un des plus beaux spots de Marseille, le fameux "Rooftop" des Terrasses du port.

De là-haut, il offre une vue à couper le souffle sur la mer, le large, le port, le soleil couchant, ce jusqu’à l’Estaque et la Côte bleue. Quoi de mieux pour prendre l’apéro entre amis ou en amoureux ? Ce que le public ne manque pas de faire : on peut acquérir sur place de quoi trinquer et se sustenter, puis s’installer confortablement autour d’une table basse.

"Cool chic attitude"

Au programme, une soirée Die Nacht in Marseille avec, aux platines, Michael Mayer, le créateur de Kompakt, un label allemand de techno minimale. "C’est pour lui que nous sommes venus", indique un jeune couple qui monte sur ce toit-terrasse pour la première fois. "Ce n’est pas vraiment le genre de milieu que nous fréquentons, avoue le garçon, luthier de profession. Ici, c’est la Côte d’Azur à Marseille, on se sent un peu décalés. Mais cela nous convient bien, nous étions curieux de découvrir l’endroit."

Le standing du Rooftop est confirmé par Marion Bixio, une des programmatrices : « Nous recherchons une belle clientèle, bien habillée, sensible à la qualité de la musique, des mets, de la boisson. Des gens qui savent se tenir pour s’amuser tranquillement. J’appelle cela la cool chic attitude ! »

Jusqu’au bout de la nuit

Pour satisfaire cette clientèle sont organisés quatre concerts par semaine jusqu’au mois d’octobre : le jeudi, c’est "Banquet moderne" et le vendredi, "Les Musicales" se déclinent en différents genres. Le samedi soir accueille de l’électro disco, et, le dimanche après-midi, le club éphémère Les Jardins suspendus sert des sets de house music.

"Je suis déjà venu l’année dernière, et c’est le lieu idéal pour sortir avec des collègues", affirme un jeune infirmier libéral en sirotant un mojito. "Il est à 10 euros, ce n’est pas beaucoup plus cher que dans un bar en ville." Un courtier en assurances d’une quarantaine d’années, assis dans un fauteuil en osier, une bouteille de rosé frais à proximité, en est convaincu : "On a enfin quelque chose de bien sur le front de mer. C’est grand, c’est beau, c’est à la hauteur et à l’image de Marseille !" Sur scène, le DJ enchaîne les morceaux sans coup férir. Devant lui, le public commence à se dandiner discrètement. Mais il est encore tôt. L’heure de l’apéro est bientôt terminée, et ça va chauffer sur le dancefloor. Jusqu’au milieu de la nuit.

A LIRE AUSSI >> Cet été, les Marseillais vont s'envoyer en l'air


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info