PRIX – L'universitaire Jean Tirole a été distingué par l'Académie suédoise pour ses travaux de recherche sur les marchés et leur régulation. Il a installé son laboratoire de recherche à Toulouse en 1991.

Jean Tirole, 61 ans, fondateur à Toulouse de l'Institut d'économie industrielle (IDEI), futur berceau de la Toulouse School of Economics, a été distingué lundi par l'Académie Nobel. Ce prix récompense l'universitaire pour son travail sur "l'analyse de la puissance de marché et de la régulation".

Jean Tirole qui a modélisé la théorie du jeu et la théorie de l'information, succède aux Américains Eugène Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiler. "C'est une grosse surprise, ça fait plaisir, a-t-il commenté à l'AFP. On n'est pas très bon juge de ses propres travaux et donc ce n'est pas quelque chose sur lequel je comptais".

Les mathématiques avant l'économie

"Dans une série d'articles et de livres, le Toulousain a présenté un cadre général pour concevoir de telles politiques (de régulation des marchés Ndlr) et l'a appliqué à un certain nombre de secteurs qui vont des télécoms à la banque", a noté le jury qui estime que le Français "est l'un des économistes le plus influent de notre époque".

Né à Troyes (Aube), Jean Tirole se montre d'abord intéressé par les mathématiques, il intègre l'Ecole Polytechnique, avant de se diriger dans l'économie. Après un doctorat au Massachusetts Institute of Technology (MIT), il rejoint la ville Rose au début des années 1990 et est un des fondateurs de "l'école de Toulouse" en économie. Avant lui, seuls les Français Gérard Debreu (1983) et Maurice Allais (1988) avaient reçu le prix Nobel d'économie.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info