Les anti-grève se mobilisent à Marseille

Publié le 19 juin 2014 à 17h21
Les anti-grève se mobilisent à Marseille

SOCIAL – Après une semaine de grève des cheminots, le collectif Stop à la grève a décidé de passer à l’action vendredi matin en gare Saint-Charles. Des tracts seront distribués en haut des marches.

La situation s’électrise en gare Saint-Charles. Remontés contre la réforme ferroviaire , les syndicats CGT et Sud Rail ont voté jeudi la poursuite de la grève à Marseille. De leur côté, les contrôleurs entendent mettre un terme au mouvement. Dans le même temps, une alerte à la bombe a été déclenchée dans l’après-midi. Sans conséquence. Sauf pour les usagers, de plus en plus à cran.

Outre les excès de nervosité de certains passagers sur les quais de la gare, le collectif stop à la grève veut faire entendre sa voix vendredi matin à l’occasion d’une distribution de tracts. "On donne la parole aux grévistes et au gouvernement, mais pas assez aux usagers", estime Jean-Charles Graffeo, porte-parole du collectif qui se veut apolitique.

"80 % des gens n’en peuvent plus"

Dès 8 h 30, une demi-douzaine de membres de Stop à la grève sera en haut des marches de la gare. Lucide sur la portée de son action. "Je mentirai si je disais qu’on arrivera à changer le point de vue des cheminots", l’étudiant en droit veut surtout soutenir les usagers. "80 % des gens n’en peuvent plus. Ils en ont ras le bol d’être pris en otage", estime-t-il.

Même si le collectif respecte le droit de grève, il ne comprend pas "pourquoi les syndicats sont incapables de négocier, si ce n’est de passer en force quitte à tout bloquer". Un point de vue qu’il sera effectivement difficile d’étayer auprès des cheminots.
 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info