Les grands rendez-vous à Marseille en 2015

Le service METRONEWS
Publié le 22 décembre 2014 à 14h36
Les grands rendez-vous à Marseille en 2015

ACTUALITES – Après une année riche en événements à Marseille et en Provence, l’année 2015 ne manquera pas de rendez-vous d’importance.

L’OM sera-t-il champion de France ?
Tout juste auréolé du titre honorifique de champion d’automne de Ligue 1 , l’Olympique de Marseille abordera 2015 avec confiance. Suffisant pour être champion de France ? Les supporters et tous les Marseillais en rêvent. Reste à savoir si les hommes de Marcelo Bielsa arriveront à maintenir leur niveau de jeu et l’intensité physique vus lors de la première partie de championnat. Les joueurs eux y croient après leur victoire 2-1 dimanche face à Lille, d’autant qu’ils recevront leurs adversaires directs (PSG, Lyon, Monaco) au stade Vélodrome lors de la deuxième partie de saison.

Vogue la galère pour la SNCM
Le compte à rebours est lancé pour la SNCM. Placée en redressement judiciaire en novembre dernier, la compagnie maritime est actuellement en période d’observation pour 6 mois. Au terme de ce délai, le juge du tribunal de commerce décidera ou non de la poursuite de l’activité des navires. Mais la décision pourrait être plus rapide que prévue. Le 7 janvier, un point d’étape sur les capacités financières de la compagnie sera effectué. En cas de mauvais résultats, la liquidation judiciaire pourrait être prononcée. La direction n’y croit pas et estime qu’il est encore possible de trouver un repreneur. Seule certitude : le nom SNCM disparaîtra des radars en 2015.

Jean-Noël Guérini sur sa lancée ?
Jean-Noël Guérini est candidat à sa propre succession à la tête du conseil général des Bouches-du-Rhône lors des élections cantonales de mars 2015. Réélu triomphalement sénateur en septembre dernier, il part a priori favori pour ce nouveau scrutin. Reste à savoir s’il arrivera à fédérer autour de son nouveau parti "La Force du 13" et si les ennuis judiciaires (il est mis en examen dans une affaire de marché public présumé truqué) ne le rattraperont pas. L’autre grande question est de savoir quelle stratégie le PS, son ancien parti, adoptera face à lui. Un vrai souci pour les socialistes d’autant qu’ils tenteront de garder la présidence de la région Paca lors des élections de fin d’année.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info